Kategorie Archiv: Informations

Nouveau Vitrail

A l’occasion de la réunion de la Province de Suisse, un nouveau vitrail a été installé dans la salle commune des Sœurs à Fribourg pour commémorer les Sœurs en Suisse romande...

Paques 2019

...

Dimanche des Rameaux et de la Passion 2019

Dimanche 14 avril 2019 dimanche des Rameaux et de la Passion...

Visite generale 2019

Depuis le 15 au 22 mars 2019, la Mère générale, Sr Marija et sa conseillère, Sr Anna sont venues dans notre communauté à Fribourg pour la Visite générale....

Impressions Fete Nouvelle Province Suisse

Quelques impressions de la fête de la Nouvelle Province Suisse. Les fêtes ont eu lieu le 15.02.19 à Ingenbohl, et le 16.02.19 é Fribourg. Homélie du vicair générale Martin Kopp 15.02.2019 à Ingenbohl...

La nouvelle PROVINCE SUISSE

À partir du 1er janvier 2019, la Province Suisse Romande va cesser d’exister. Elle va se joindre à sa grande Sœur de Suisse alémanique pour former ensemble la PROVINCE SUISSE....

CARÊME 2018

Discerner et entrer en résistance avec nos moyens. En assurant mes services de jour (et cela m’aide chaque jour), je chante ce matin....

Journée de la vie consacrée

Le 2 février on célèbre la journée mondiale de la vie consacrée. Journée de reconnaissance envers tous ceux et toutes celles qui ont condacrés leur vie au Seigneur pour être ses témoins....

Nouvel Année 2018

Prière Apprends-moi à dire merci –  Jean-Pierre Dubois-Dumée     Apprends-moi Seigneur à dire merci, sans réserve et sans arrêt, jusqu’à mon dernier soupir. Merci pour le pain, le vent, la terre et l’eau, merci pour la musique et pour le silence, merci pour le miracle de chaque nouveau jour, merci pour les gestes et les mots de la tendresse, merci pour l’attention et...

AVENT 2017

 3e dimanche de l’Avent VOIX DU VERBE  Jean-Baptiste, dès les débuts de sa vie, a été marqué par la présence de Dieu. C’est Dieu qui est venu le  visiter avant même qu’ils ne naissent chacun à leur vocation propre. Les chants nés de leur rencontre utérine résonnent encore dans toute l’Eglise qui y a découvert sa propre vocation. Annonce de la Bonne Nouvelle,  liturgie et et diaconie ont été institués par la Visitation de Marie à Elisabeth, par le Sauveur réveillant la joie du Précurseur. Le premier baptême dans l’Esprit Saint a eu lieu. Il était utérin. Il devait se répandre sur toute la  terre pour que notre joie soit parfaite. C’est cette première expérience qui a fixé pour tou jours l’identité relationnelle de Jean. Il se sait dès les premiers instants de sa vie la voix d’un autre. Il est le premier mais il passera derrière celui qui  vient, le Verbe en silence qui réveillera la joie de son peuple. C’est pour le moment son bonheur secret partagé les pieds dans l’eau avec tous ceux qui espèrent avec lui le soleil de justice, la guérison de toute maladie. Il est  la voix des sans-voix.     Le Verbe a commencé son itinéraire parmi les hommes en se taisant. La Parole a mûri sur les sentiers de la  vie, au profond du coeur éduqué par Dieu jusqu’à la filiation assumée. Dieu a pris chair pour que l’homme le rencontre et devienne sa voix, son Je t’aime prononcé de toute éternité à la création du monde. Il est venu  mettre au jour l’enfant de lumière qui est en nous. Ecoutons la voix du Seigneur, préparons nos coeurs à sa visitation. Laissons-le faire grandir en nous le magnificat qui enchantera chacune de nos rencontres. Dieu est  venu réveiller notre joie. Laissons-le déchirer nos peurs et remuer les eaux profondes de notre baptême. Nous sommes sa voix aujourd’hui, son corps, son sang, partagé et envoyé devant pour annoncer l’espérance libérée  de nos enfermements.             GENESE D’EVANGILE , 2e dimanche de l’Avent   une autre histoire qui l’intéresse: celle qui le révèlera peu à peu aux yeux  des hommes, passant de cet homme Jésus au Christ Fils de Dieu. Récit d’une  épiphanie,  d’un  avènement.  Récit  d’une  rencontre.  Point  de  trompettes pour l’annoncer, mais une voix et une invitation à la conversion.  La rencontre avec lui se prépare. Il s’agit de sortir de la nuit et du repli. Jean l’avait compris. Et il avait mis toute sa vie au service de cette rencontre entre  le peuple en attente et celui qui arrivait derrière lui. L’eau de son baptême ouvrait la voie au désir de vivre autrement. Et si c’était cela la préparation offerte par l’Avent ? Le rassemblement de son désir blessé, dénudé,  chahuté par la vie et les événements? Et si c’était cela que Jésus venait chercher? Cette part de soi  perdue, malade, désespérée? Cette part de soi dans la nuit pour l’appeler à la vie?     L’histoire de Jésus c’est la nôtre. Il est entré dans notre histoire pour nous inclure dans la sienne. Son  désir vient nous rencontrer. Il vient ressusciter en nous la foi en la vie, ranimer l’espérance, réveiller la charité. Il vient changer la face du temps, de notre temps. Il vient ouvrir la joie tenue captive de nos  manques d’amour. Il est venu nous montrer la voie de la liberté. Il est venu nous enseigner la force du don, la puissance d’une vie offerte, consacrée. Laissons-le donc baptiser notre désir pour le  conduire sur les sentiers de son coeur.            ...